Encore un formidable stage à Die avec Gilles AILLOUD et Richard DUFFOURS !

Durant le week-end des 16 et 17 décembre, notre club a eu l’honneur de recevoir deux enseignants de très haut niveau, Gilles AILLOUD Shihan, CEN FFAB, 6ème Dan, et Richard DUFFOURS, CEN FFAB, 5ème Dan, qui sont venus d’Aix les Bains et de Lyon pour animer ensemble un stage d’Aïkido.

En Aïkido, il n’y a jamais de compétition et tous les pratiquants peuvent travailler ensemble, quels que soient leur niveau et leur ancienneté. Ce système permet à chacun de progresser : le plus novice bénéficie de l’expérience du plus ancien, et le plus ancien apprend en s’adaptant à son partenaire moins expérimenté.

Ce stage, ouvert à tous, était une belle illustration de ce principe : sur les tatamis, on trouvait aussi bien des aïkidokas très gradés (5e Dan) que des débutants ayant commencé cette année. Et à voir les sourires de tous les participants, aucun doute sur le fait que Gilles et Richard ont atteint leur objectif : mêler plaisir, technique, fluidité et nous montrer, s’il en était encore besoin, que l’Aïkido est un véritable Art Martial, élégant et efficace.

Un immense Merci à tous les membres de notre club qui, sans compter, ont donné de leur temps et offert leurs compétences multiples pour que ce stage soit une véritable réussite.

Une mention spéciale à tous nos « débutants » qui ont osé braver leurs appréhensions pour venir participer à leur premier stage. Bravo à eux !

Merci aussi à tous les aïkidokas qui ont fait la route (parfois longue pour certains).

Et surtout Merci à Gilles et Richard pour leur amitié et la richesse de leur enseignement.

Sans oublier Gilbert qui a su capturer quelques belles images de cette rencontre, et dont vous retrouverez les clichés sur son site !

Recette d’un stage d’aïkido réussi

  • Invitez à Die 2 enseignants Chargés d’Enseignement National (Gilles AILLOUD, 6è Dan, et Richard DUFFOURS, 5è Dan).
  • Ajoutez-y une quarantaine d’aïkidokas de tous âges et de tous niveaux, venus de la Savoie, de l’Isère, du Rhône et de la Drôme.
  • Disposez le tout sur des tatamis pendant trois demi-journées, en prenant soin de bien les mélanger. Veillez à les maintenir en mouvement, sans heurts, mais avec souplesse et vivacité. Plus le mouvement sera fluide, plus il sera efficace.
  • N’oubliez pas de les hydrater régulièrement.
  • Ajoutez-y beaucoup de bonne humeur, de la générosité, des éclats de rire et une grande envie de progresser ensemble dans cette discipline qui nous réjouit.

Un immense merci à tous ceux qui ont permis la réalisation de ce stage les 30 et 31 mai : à Gilles et Richard pour leur pédagogie remarquable, à tous les pratiquants qui ont fait la route, aux enseignants et aux membres de notre club pour leur investissement permanent, au club de Judo pour le prêt des tatamis, et à Sébastien, le gardien du gymnase, pour la qualité de son travail et de son accueil.

stage 30_31